Le Dan Tian: Champs de Cinabre

Dans les arts énergétiques internes chinois ( Tai-Qi-Quan et Qi Gong), le centre vital est nommé Dan Tian, soit:  « champs de cinabre ».

Pourquoi donc? .. petite exploration:

Le cinabre est un matériau important dans l’alchimie Taoïste. C’est un minéral rouge aux propriétés particulières.

Il devient rouge lorsque chauffé.. Il y a là toute une métaphore à entendre avec la pratique du Qi Gong et ses effets sur le Qi vital, notre énergie source (à voir au bas de l’article).

De couleur vermillon, lourd et fragile, longtemps on a désigné le cinabre comme étant du sang de dragon, avant qu’on apprenne qu’il s’agit d’un sulfure de mercure.

Lequel, chauffé se décompose en dégageant de la vapeur et du souffre, et à haute température explose en de multiples gouttes de mercure.

Cinabre

Il se trouve dans des zones calcaires et argiles, mais aussi volcaniques.

On lui attribue d’ailleurs une forte puissance en énergie Yang étant situé sous la terre.

L’énergie Yang étant dite capable de régéner toute chose, il n’y a qu’un pas pour attribuer au cinabre des vertues rajeunissantes.

On disait ainsi du cinabre, durant l’antiquité, qu’il avait un grand potentiel pour concocter un breuvage d’immortalité. (Ont été d’ailleurs trouvé des dépouilles de défunts immergées dans une solution de cinabre pour les conserver, les résultats étant des plus remarquables au bout de plusieurs siècles)

Souvenons-nous que le Qi Gong est un art énergétique ancestral pratiquer dans l’aspiration à devenir immortel, par la bonne santé entretenue, par la voie alchimique du Qi. Cet art énergétique était autrefois réservé à l’élite, aux empereurs, comme toute chose précieuse.. Il est dit que ces derniers absorbaient du cinabre chauffé, pour fortifier leur sang,  à des doses infinitissimales prescrites par leur médecin. Une overdose de Cinabre est vite faite!: c’est du mercure ingurgité, et si de trop, l’on en meurt.. L’immortalité sera alors celle de l’âme, non point du corps! 😉

Comme tout matériau alchimique offrant de telles possibilités, le cinabre est rare et cher. En trouver a donc poussé à mettre en place de nombreuses recherches et expéditions, dignes de celles de la pierre philosophale.

Si en Europe les alchimistes cherchaient à transformer le plomb en or, en orient ils cherchaient à transformer l’or en cinabre..

Revenons à ce que nous avons souligné en début de cet article:

le cinabre devient rouge lorsqu’il est chauffé, et libère alors son mercure, ses propriétés.

Appeler le centre vital « champs de cinabre »  est une image riche de sens: il s’agit de faire chauffer le Qi, pour le renforcer.                                 Et comment fait-on chauffer? .. Et bien:

en pratiquant régulièrement,                                                      lentement, à petit feu.. 

Qi = Energie Vitale             Gong= travailler, mettre en oeuvre.

De fait,  le Dan Tian inférieur, contenant l’énergie vitale des reins, est aussi couramment nommé … « le chaudron ». 😉                                                                            Vous faut-il une image..? 😉

 

Tout est dit là!:                                                                                                  c’est par une pratique régulière, profonde, attentive, que l’on peut transmuter en nous-même notre potentiel de Qi, d’énergie vitale. L’entretenir, la décupler, la raffiner.

Exactement comme l’on crée une oeuvre: rien ne s’obtient sans persévérance et régularité!

A noter encore: un champs se crée, s’entretient. Au préalable, il n’est que terre en friche. Idem pour un champs énergétique, dans le corps humain. Il se forge! Si le potentiel est là, il faut néanmoins le mettre en marche, l’affiner, le stimuler.

Ainsi, le Dan Tian inférieur, nommé  » champs de cinabre »- centre où logent les reins, lesquels détiennent notre capital de vie-, se forge, littéralement, par la pratique régulière du Qi Gong ou du Taï Qi Quan.

dantian  en chinois : 丹田 , en pinyin : dāntián                          Littéralement :                                                                                                        « champs (rouge) vermillon » ou « champs de cinabre », également traduit par bas-ventre ou hypogastre, aussi appelé hara en japonais1 丹田

Les Dan Tian sont des centres énergétiques.

Ils sont au nombre de trois :

  1. le dantian inférieur situé entre un pouce et demi à trois pouces sous le nombril
  2. le médian situé au niveau du plexus solaire
  3. le supérieur localisé dans la tête entre les deux sourcils.

 

Dantian inférieur

Le dantian inférieur encore appelé « océan de l’énergie », il est considéré comme le centre de la vie instinctive et intuitive, dont dépendent toutes nos fonctions physiologiques mais aussi psychologiques2. Physiologiquement, il correspond au centre de gravité du corps humain3. Il correspond au chakra de l’hindouisme nommé Svadhishthana.

Le dantian inférieur est important pour méditer et pratiquer en médecine traditionnelle chinoise, dans les exercices du qi gong, ainsi que dans les arts martiaux chinois, tels que le taiji quan, coréens, tel que le taekwondo ou japonais, tels que l’aikido ou le karatedo. En qi gong on le traduit parfois par « chaudron ». C’est le réservoir d’énergie vitale (qi).

Références :

Mangas : Fullmetal Alchemist (H.Arakawa)

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Le+Dan+Tian%3A+Champs+de+Cinabre&url=http%3A%2F%2Fwww.ladelicatesse.org%2Findex.php%2F2018%2F01%2F05%2Fdan-tian-champs-de-cinabre%2F&via=">">Tweetez
0 Partages
Publié dans Qi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.