Qi Gong

Le Qi Gong travaille sur l’harmonie Corps, Souffle, Esprit/Conscience,

ces trois éléments constituants de l’être humain, et que l’on appelle « les 3 trésors » dans la pensée chinoise.

Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois :


  • Qi, qui se traduit par souffle, énergie.
  • Gong, qui désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché. Ici, il y a plutôt le sens « d’ oeuvrer à » que de « travailler »; une oeuvre étant fruit de la patience, de la persévérance, de l’inspiration profonde et nourricière…

Les exercices de Qi Gong utilisent des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et mobilisation des souffles, ainsi que l’Attention

La traduction vulgarisée de l’appellation« Qi Gong » est : « gymnastique douce de santé chinoise ».
Celle-ci donne cependant une appréhension tronquée de ce qu’est le Qi Gong.
Douceur ? … certainement ! Santé ? Tel en est l’objectif, … et le bien heureux profit !
Mais il ne s’agit vraiment pas là d’être uniquement dans l’entretien du corps physique;
même si le Qi Gong entretient, libère, merveilleusement tout l’articulaire et le musculaire, et l’équilibre des différents systèmes (respiratoire, vasculaire, nerveux, digestif, cardiaque, endocrinien).


« L’être humain est un trait d’union entre Ciel et Terre »
« Une pensée chasse 1000 pensées »
« Accueillir le nouveau, déposer l’ancien »

tels sont quelques uns des fils d’or qui font l’étoffe du Qi Gong


La dimension écologique et spirituelle du Qi Gong est,
autant que la sollicitation harmonieuse du corps faite par des mouvements,
ou bien des postures.

Le Qi Gong un Art Energétique.
Il fait partie des trésors de la Culture Chinoise, et était, à l’origine, réservé aux empereurs,
dans la quête de la longévité, voir de l’immortalité.
La bonne santé favorisant pour sûr la longévité.
Son histoire a plus de 2 500 ans, et ses racines plongent dans
les grands courants philosophiques que sont le Taoïsme (l’observation et le plein respect de la Nature, l’attitude humble envers celle-ci), le Bouddhisme, le Confucianisme (se saisissant du « comment vivre ensemble »),
et la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Le Qi Gong est un socle pour les arts martiaux traditionnels, dans le travail d’enracinement et du souffle interne, mais aussi l’esprit de calme.

On peut véritablement parler d’une Voie de l’Etre, bien au-delà d’une simple gymnastique de santé !

Le Qi Gong met en lumière que la bonne santé est l’affaire d’un tout : si l’esprit et le coeur sont dans l’agitation, le corps en sera le reflet…, la maladie surviendra.
La Culture ancestrale chinoise n’a jamais dissocié le corps de l’esprit, et considère que « tout se qui est à l’intérieur se reflète à l’extérieur ».
Le Qi Gong véhicule cette sagesse de ne pas s’identifier à nos émotions, lesquelles sont « comme les nuages dans le ciel: qui se forment, se déforment, se déchirent, s’évanouissent, … des nuages qui nous traversent ».
À nous la distanciation suffisante pour que notre Coeur n’en soit altéré ; c’est ce que l’on entend par « rester centré/ée ».
Et c’est ce que permet de cultiver la pratique régulière du Qi Gong.

Aussi: « Poser le corps, poser le coeur, poser l’esprit » … ainsi commence une belle séance de Qi Gong.
Calme, intériorité, et mise en mouvement du corps de façon globale, avec fluidité : le Qi Gong est vraiment une réponse appropriée à la lutte contre le stress, outre que permettant un très bon entretien de notre corps.
Ressourcement, re-centrage, enracinement.
Souplesse, conscience du corps, régénération tissulaire, cellulaire (les effets médicinaux sont nombreux, dès lors que la pratique est régulière).


Autre importance majeure du Qi Gong :

Retrouver un lien sensible avec la Nature,
comme avec Soi.
Inséparablement.

Cette reconnexion, nous aimons la nommer : écologique.
Le vivant, c’est aussi la Terre, le Ciel, les élément de la Nature; celle qu’en Amérique Latine l’on nomme la Pachamama: la Bonne-mère, la Généreuse.

Cette pratique énergétique qui invite à l’intériorité et à la sensibilité n’est en fait pas seulement tournée vers soi, mais nous permet aussi de nous ouvrir, ou ré-ouvrir au monde qui nous entoure,
et
de trouver un équilibre, une harmonie entre l’intérieur et l’extérieur.

Le Qi est partout dans le Vivant. Mais savons-nous le capter ? Le prendre, en profiter ?

Nous dilapidons notre énergie vitale dans d’assomantes d’agitations incalculables, dont nous sommes pétris, et que l’extérieur nous impose aussi. En ville, nous ne levons que très rarement le nez au ciel; avons perdu le contact avec la Nature ; perdue la considération-même que ce contact est en fait vital pour nous ;
nous ne savons plus bien considérer la Nature de façon contemplative et aimante. Parfois même, nous considérons cela comme une perte de temps, de marcher tranquillement en ressentant la Nature.
Pour notre santé, prenons le temps de nous extraire de la sur-activité, de la pression du rendement, etc.


Prendre du temps pour soi.
Celui de « faire le vide », de lever le pied, de se poser,

de « pousser la fenêtre pour contempler la lune »
(c’est le nom d’un mouvement de Qi Gong qui renforce les reins),
regarder loin « contempler le fond de la mer »
(autre mouvement de Qi Gong),
et contempler.
Bouger harmonieusement, en conscience de son corps, en lui redonnant présence et vie.
Se sentir respirer calmement.
Et puis: saluer terre et ciel, comme nos 2 sources, ou nos 2 racines.

Regarder loin, cela peut être aussi :
fermer les yeux et poser son attention dans son ventre, comme le lieu du foyer chaud et doux.
Contempler intérieurement.
Faire taire le mental.

Se reconnecter de mémoire à un jardin que l’on aime, une forêt que l’on a parcourue, une terre sur laquelle on a souvenir de s’être allongé/e. Cette joie que la beauté de la Nature procure,
Et qui repose le coeur, nous remet au coeur de notre personne. Ré-activer ce senti, qui est formidablement ressourçant.
Ainsi, « Ramener l’énergie du DanTian », le DanTian étant notre centre, littéralement « Le champ de Cinabre », (le « hara » dans la culture japonaise),
lequel est situé dans notre ventre, dans notre bassin.
Dans ce centre réside le Qi de nos reins, lesquels contiennent notre énergie vitale, Yuan Qi.
La pratique régulière du Qi Gong va forger ce Dan Tian. Exactement comme un jardin que l’on entretient, dont on fait respirer la terre, l’arrose, avec une alternance de temps où on la laisse reposer, d’autres où l’on y sème, tout cela avec attention, bienveillance.
Un jardin qui ainsi reste fertile, harmonieux, plein de potentiel.


Un des aspects essentiel de la pratique est la libre circulation du Qi.
Renforcer l’énergie vitale.

Il s’agit donc d’étudier, et de s’approprier, des exercices physiques, dynamiques ou statiques, doux ou intenses, rapides ou lents, pour permettre à l’énergie (Qi) de circuler librement dans le corps. Par le mouvement délié, la respiration naturelle, libérée, l’intention du geste (étudié, appris avec un/e enseignant/e qualifié/ée), l’attention pleine à celui-ci.
La pratique du Qi Gong apporte un mieux-être indéniable sur les 3 plans : physique, émotionnel et mental, base de l’épanouissement et de l’équilibre de chacun.

Le Qi Gong vise ainsi à l’épanouissement individuel de l’être, épanouissement fondé sur l’entretien de la santé physique, de l’équilibre émotionnel, et de l’unité entre l’esprit et le corps.

Il stimule le fonctionnement organique et vise, au plus profond de nous-mêmes, à l’élaboration d’un équilibre subtil entre santé et spiritualité.


C’est une voie de santé millénaire, que la Médecine Traditionnelle Chinoise inclue dans ses prescriptions, aux côtés de l’acupuncture, de la pharmacopée et des massages.


Les méthodes de pratique du Qi Gong sont multiples, suivant les objectifs.

On en dénombre pas moins de 18 000, issues de siècles de recherches et d’expériences des moines taoïstes et bouddhistes, des combattants martiaux, des médecins traditionnels.

Qi Gong des 6 sons, Qi Gong des 5 animaux, Qi Gong général de santé, Qi Gong des moëlles, etc… Mais toutes les méthodes de Qi Gong ont en commun le but de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, de maintenir la bonne santé, en s’inspirant des connaissances développées par la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Il y a peu, le gouvernement chinois a fondé l’Association Nationale de Qi Gong de Santé. Et de nombreux experts en Qi Gong se dédient à la recherche ; notamment sur les effets positifs du Qi Gong sur des grandes maladies, telles que le cancer, le diabète, l’hyper-tension… Des colloques ont lieu régulièrement, non seulement à Shanghaï, mais aussi à New York, Paris, Montréal.

Il est de plus en plus reconnu que le Qi Gong a des effets thérapeutiques curatifs grâce à une pratique régulière,
tels que des effets anti-vieillissement
sur les articulations, la densité osseuse,
la circulation artérielle et cérébrale,
les sécrétions endocriniennes.
la tonicité des tissus (notamment, permet d’éviter les prolapsus (chutes d’organes)),
la mémoire,
la capacité d’attention et de concentration.


Pour le Quid du débutant :

  • Le Qi Gong permet de renforcer le corps,
  • de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme,
  • d’entretenir santé et vitalité par une pratique corporelle et respiratoire,
  • trouver la détente et le calme intérieur nécessaires à un bon équilibre psychique.
  • Il régularise la circulation sanguine, prévient l’arthrose, en soulage les douleurs, tout comme celles de la fibromialgie, et des capsulites rétractiles ( inflammation de l’épaule) ;
  • Soulage des cervicalgies, les troubles du sommeil, de l’attention.
  • Il est anti-vieillissement par excellence, si l’on n’en rechercherait que les effets bénéfiques au niveau du corps !
  • Par ailleurs, il prépare à toutes les disciplines sportives, artistiques et éducatives puisque ce travail interne favorise la conscience du corps, son fonctionnement et développe la concentration, la disponibilité et la créativité.
  • Il est accessible à tous et à tout âge de la vie et ne nécessite pas de condition particulière. Sinon le désir de !



" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Qi+Gong&url=http%3A%2F%2Fwww.ladelicatesse.org%2Findex.php%2Fqi-gong%2F&via=">">Tweetez
0 Partages